Escargots


Les escargots sont courants en aquarium d'eau douce tropicale. Certains sont utiles comme les ampullaires qui mangent les algues mais pas les plantes, certains aèrent le sol...
Mais les autres sont en général importé via les plantes introduites dans le bac, souvent sous forme d'œufs, et se reproduisent rapidement.
Ils se nourrissent souvent de déchets végétaux et de d'excédents de nourriture, ce qui contribue au bon fonctionnement du bac. A contrario, ce sont des pollueurs potentiels, puisqu'ils éliminent eux-mêmes des déchets azotés (comme tout être vivant).



S'ils ne sont pas dangereux pour l'équilibre du bac, ils ne sont pas toujours esthétiques. Si vous désirez vous en débarrasser, au moins partiellement, voici quelques méthodes éprouvées :
a) la feuille de laitue pochée, que l'on place sous une coupelle, le soir. Le lendemain matin, la feuille sera recouverte d'escargots : il suffira alors de l'enlever avec ses occupants. Renouveler autant de fois que nécessaire.
b) si la population de votre bac le permet, ajouter deux ou trois Botia macracantha (botia clown), un seul dépérirait. Sous une période relativement faible, plus aucun escargot ne montrera le bout de ses cornes... Et pour cause !
Les deux escargots utiles dans l'aquarium sont la Planorbe et le Melanoides tuberculata.

La Planorbe assure l'entretien des plantes en éliminant les parties nécrosées des végétaux. Elle ne fera jamais de trous dans une plante saine. Un développement important de la population indique un excès de nourriture. La Planorbe possède un poumon, elle doit donc remonter à la surface régulièrement pour respirer.

Le Melanoides tuberculata ou malais possède des branchies. C'est un noctambule, qui vit dans les profondeurs du substrat qu’il ne quitte que la nuit. C'est un véritable laboureur qui retourne la terre, il déplace les déchets organiques et les engrais vers les racines des plantes.

Les escargots sont des indicateurs de la qualité de l'eau, si on observe une remontée rapide des Planorbes et Melanoides tuberculata, c'est qu'il y a certainement une pollution de l'eau ou un brusque changement du pH, une chute de la dureté.

D'autres escargots plus ou moins utiles en aquarium :


Physe (Physa marmorata) :

Le physe (Physa marmorata) est un escargot fréquemment présent dans les aquariums. Originaire d'Europe, sa taille est inférieure à 1 centimètre. Sa couleur peut varier du noir au brun ou gris.
Sa respiration est aérienne. Pour se reproduire, le physe nécessite généralement un partenaire, toutefois, dans certains cas, ils peuvent s'autoféconder, ou se reproduire par parthénogenèse. Il pond ses œufs dans une sorte de poche gélatineuse transparente qu'il dépose sur les plantes et autres éléments du décor. Cette espèce peut devenir envahissante si les conditions le lui permettent.
C'est une espèce mangeuse d'algues, mais elle n'est pas utilisée pour résoudre ce problème d'invasion végétale. Sources : Wikipédia

Limnées (Lymnaea) :

La limnée mange surtout les algues microscopiques et bactéries qui prolifèrent sur les plantes aquatiques et en aquarium sur les parois.

Elle consomme également les algues ou les biofilms qui se forment en surface des eaux eutrophes stagnantes. Elle consomme des déchets organiques voire des plantes aquatiques quand elle n'a pas d’autres nourritures à disposition, ce qui est évité en aquarium. Sources : Wikipédia

Anisus vortex :

Excellent combattant contre les algues, ne s'attaque jamais aux plantes en bonne santé et mangent les feuilles mortes et les poissons morts. Possède une coquille en spirale très plate. Anisus vortex est très petit et de couleur brun foncé atteignant 1 cm maximum. Ferrissia sp :

Bien qu'appartenant à la famille des pulmonés, la respiration est essentiellement cutanée. Ils n'ont donc pas nécessairement besoin de remonter à la surface pour respirer.
Indicateur de l'absence de prédation. Présence peu fréquente, souvent dans les bacs jeunes.

Compte tenu de la faible taille de cette espèce, malgré le broutage des vitres ou des feuilles de plantes, utilité nulle.
Pas de nuisance en aquarium.
Disons que ces animaux font partie de la microfaune qui suscite peu d'intérêt en général dans nos bacs d'eau douce. Sources : AquaBase.org

Anentome helena :

La coquille de cet escargot est épaisse, conique, et présente une alternance de stries beige/jaune et brun/noir. D’autres sont presque complètement noirs. Une sorte de trompe (le siphon) est apparente lorsque l’escargot se déplace, elle sert à aspirer l’eau dans une cavité de la coquille abritant un organe olfactif : il s’agit d’une des clés d’identification des escargots de l’infra-ordre Neogastropoda. Discret chez moi, cet escargot se déplace à tous les niveaux de l’aquarium, il s’enterre même comme les Melanoides tuberculatus. Exclusivement carnivore, Anentome helena ne touche pas aux plantes. Il est inoffensif pour l’ensemble des habitants du bac, pour autant que ceux-ci ne soient pas des escargots. Sources : www.crusta-fauna.org

Article réalisé par Vincent B. et Nicolas P. avec la participation de Cédric Amay


Article réalisé par administrateur le 2009-10-06.

Inscription newsletter

Email:

Horaires d'ouverture

Lundi au vendredi:
10h00-12h00
14h00-18h30

Samedi:
9h00-17h00